3 janvier 2022

TRAPPIST observe le JWST en route vers son orbite finale



Le télescope terrestre TRAPPIST-Sud de l'Université de Liège, situé au sein de l'observatoire européen austal (ESO) au Chili,  a capturé quelques images du télescope spatial James Webb en route pour sa destination finale. Les chercheurs de l'Université de Liège seront impliqués dès le premier cycle d'observations de ce nouveau géant de l'espace.

Cette nuit du 2 janvier le télescope TRAPPIST-Sud installé au Chili a photographié le James Webb Space Telescope (JWST) se déplaçant parmi les étoiles de la constellation d'Orion. Lancé le 25 décembre par une fusée Ariane 5, le JWST était à 810.000 km de la Terre soit deux fois la distance de la Lune et sa vitesse de 2025 km/h. Il est à mi-chemin de son orbite finale au point de Lagrande L2. Cette animation est une composition de 50 images de 60 secondes couvrant une heure d'observation entre 03:00 et 04:00 UT Jan 3. Les étoiles sont fixes et le JWST se déplace à grande vitesse devant le fond étoilé.

Le James Webb Space Webb Telescope, grand observatoire des sciences spatiales après Hubble, a été conçu pour répondre à des questions essentielles sur l'Univers et pour faire des découvertes révolutionnaires dans tous les domaines de l'astronomie. Le JWST verra plus loin dans nos origines : de la formation des étoiles et des planètes à la naissance des premières galaxies dans l'Univers primitif. Le JWST est un partenariat international entre la NASA, l'ESA et l'Agence Spatiale Canadienne. Le télescope a été lancé le 25 décembre 2021 à bord d'une fusée Ariane 5 depuis la base de Kourou en Guyane française. L'Université de Liège et ses chercheurs sont impliqués dans ce projet scientifique ambitieux.

Consulter notre dossier

Images ©Emmanuel Jehin / ULiège

jwst TS 20220102 cal 

Partagez cette news